L’HISTOIRE DU MANOIR BELL 

La ville de Sudbury a été fondée en 1883 à un point du chemin de fer connu sous le nom de Jonction Sudbury, où l’embranchement vers Algoma Mills rejoint la ligne principale du CP. Avant l’établissement de l’industrie minière (qui a lieu autour de 1900), la stabilité et la réussite de Sudbury dépendent du chemin de fer et de l’industrie forestière.

William Joseph Bell et son épouse Katherine Bell sont les premiers bâtisseurs de ce qui est maintenant la Galerie d’art. C’est le commerce du bois qui les a attirés à Sudbury. William et Katherine Bell se sont mariés en 1886. Elle déménage à Sudbury pour rejoindre son mari peu après le début du siècle.

Bell a acheté une grande étendue de terrain, d’environ 155 acres, qui s’étendait jusqu’à la rive et autour du lac Ramsey jusqu’à une position à proximité du site actuel de Science Nord. L’achat a été finalisé en 1908, auprès de la domaine de Robert S. Henderson, pour un coût total de 301 $.

William Joseph Bell
Katherine Bell, 1950, Courtoisie de: E. Jackson

Construction

Exposition Est, sans date. Courtoisie : E. Jackson

L’architecte d’origine est inconnu. Sous la direction de John James, maçon, des tonnes de pierres locales ont été taillées et utilisées pour les bâtiments et les murs. Bien que la source exacte de la pierre n’ait pas été identifiée, la maison principale est construite en pierre taillée à assises, contrairement à la remise, qui est en moellons à assises. C’était et c’est peut-être encore la maison la plus imposante de Sudbury.

Transition

W. J. Bell est décédé le 12 janvier 1945 à l’âge de 87 ans et est enterré dans le caveau familial à Pembroke. Katherine Bell est décédée à son domicile à l’âge de 90 ans le 9 janvier 1954 et a été enterrée à côté de son mari dans le caveau familial.

Au décès de Mme Bell, la maison familiale, la propriété et la plupart de son contenu ont été donnés à l’hôpital Mémorial. Les meubles et autres articles ménagers ont été vendus pendant l’été lors d’une vente en plein air sur la propriété par l’IODE. Jusqu’à l’incendie du 3 décembre 1955, le bâtiment a été utilisé comme résidence du personnel.

Le projet centenaire

Après l’incendie, le bâtiment est resté en mauvais état jusqu’à ce que la loge Nickel de l’ordre maçonnique entreprenne des rénovations préliminaires pour établir leur siège. En raison de problèmes de zonage, ils n’ont pas pu procéder et en 1966, la propriété a été achetée par le comité du centenaire de la Chambre de commerce.

C’est ce projet du centenaire qui a permis de convertir l’édifice à son usage actuel. Le Centre a été officiellement transféré à l’Université Laurentienne en 1968 pour être ouvert aux gens de Sudbury et de la région.

En 1967, la Galerie d’art de Sudbury a été créée dans le cadre du projet du centenaire de la Chambre de commerce du grand Sudbury. Fonctionnant à l’origine sous le nom de Musée et centre d’art de l’Université Laurentienne, la galerie a été incorporée en 1997. L’histoire locale et des oeuvres d’art contemporaines se retrouvent dans le cadre luxuriant des terrains de la galerie. Nos expositions passionnantes, nos séries de conférences, nos cours d’art, nos événements spéciaux, la location des installations, la possibilité de louer et d’acheter des œuvres d’art locales et d’acheter des œuvres d’art canadiennes dans notre boutique rendent la galerie un lieu de rassemblement pour la communauté locale. La galerie d’art est ouverte au public toute l’année.

Une nouvelle maison…

Au cours des cinq prochaines années, The Art Gallery of Sudbury | Galerie d’art de Sudbury changera d’état. Nous passerons de l’idée d’imaginer notre avenir dans une nouvelle édifice ultramoderne au centre-ville de Sudbury à la construction et à l’ouverture d’une nouvelle Galerie d’art de Sudbury dans notre nouvelle maison à Jonction Est.

Shopping cart
There are no products in the cart!
Continue shopping
0
Skip to content