Linda Finn : Le projet de lettres de guerre

9 novembre 2017 AU 24 Décembre 2017

Location

Art Gallery of Sudbury | Galerie d'art de Sudbury

251 rue John St.
Sudbury, Ontario
P3E 1P9
Canada

Obtenir un itinéraire avec Google

Artistes

Linda Finn

Conservatrice

Le projet de lettres de guerre a débuté en 2007 lorsque Linda Finn a découvert une boîte de lettres anciennes dans une collection des affaires de sa grand-mère. Pour créer les œuvres d’art présentées dans cette exposition, Linda Finn a utilisé des éléments des lettres originales, des œuvres mixtes, des estampes et des assemblages pour créer des récits qui provoquent des souvenirs et encouragent un examen approfondi. « Ces vieilles lettres m’ont fascinée et intriguée parce qu’elles m’ont offert un aperçu des expériences de guerre – des commentaires sous-estimés sur la condition humaine qui sont non seulement d’importance publique, mais aussi d’importance privée « , décrit Linda Finn. « En tant que femme et artiste qui n’a jamais connu la guerre, ces lettres ont suscité en moi de puissantes émotions. Je me suis senti obligé d’honorer les mots trouvés dans les lettres en les intégrant en partie dans de nouveaux types de communications. »

Essie Smith (grand-mère de l’artiste) vivait dans une ferme non loin de Beamsville, en Ontario, où elle correspondait avec de nombreux jeunes hommes de sa communauté rurale pendant les deux guerres mondiales, les encourageant par colis et lettres. Les soldats, en poste à l’étranger, lui ont répondu et elle a conservé bon nombre des lettres qu’elle jugeait particulièrement importantes. « Les lettres du temps de guerre représentent un lien entre les femmes au pays et les hommes à l’étranger pendant les deux guerres mondiales. Les lettres, les colis et d’autres objets éphémères font partie de cette histoire, tout comme certains lieux. En rassemblant ces éléments dans des assemblages et des pièces textiles, je présente un commentaire différent à lire pour le spectateur, un commentaire qui exprime parfois la douleur et la souffrance, mais le plus souvent l’espoir. »

Née à Parry Sound, Linda Finn a déménagé à Orillia avec sa famille quand elle avait un an. Vingt-deux ans plus tard, elle est retournée dans le Nord de l’Ontario, » sentant immédiatement que j’étais arrivée à la maison « . Cette affinité avec la terre l’a amenée à répondre au paysage et à ses habitants de diverses façons, d’abord par la peinture à l’aquarelle, puis par la gravure, la peinture à l’acrylique et, enfin, par les techniques mixtes.

Depuis, le travail de Linda Finn a été présenté dans plus de 200 expositions et a été élue à la Société canadienne des peintres en aquarelle, à l’Ontario Society of Artists, à la Society of Canadian Artists et à la Northern Ontario Art Association. Récipiendaire de nombreux prix pour ses œuvres d’art, Linda Finn a également reçu le prix Lescarbot pour ses efforts bénévoles au sein de la communauté artistique, en plus de recevoir du financement du Conseil des arts de l’Ontario. Les œuvres de Linda Finn font partie de nombreuses collections publiques et privées, notamment celles du gouvernement de l’Ontario, d’Ontario Northland, du Collège Cambrian, du Timmins Museum, du Northeast Cancer Centre, de CrownX, ainsi que de nombreuses collections privées dans le monde. Le projet de lettres de guerre par Linda Finn a reçu un financement spécial du Conseil des arts de l’Ontario.

Shopping cart
There are no products in the cart!
Continue shopping
0
Skip to content